Universite_Lorraine_Logo

Étude expérimentale de l’impact des fluctuations de la nappe phréatique sur la mobilisation des hydrocarbures pétroliers

Dans le cadre de ce projet de thèse, il est proposé de deployer/développer des approches de géophysiques dans un milieu multiphasique typique d’une nappe contaminée par du LNAPL en reliant les réponses aux caractéristiques fines (nature et répartition) des contaminants organiques.

logo_epoc

Offre de post-doctorat (24 mois) en chimie analytique environnementale

Le chercheur post-doctorant contribuera aux développements des méthodologies HRMS (acquisition et retraitement), à la caractérisation des MP et de leurs PT et à leur surveillance des polluants émergents et de leur PT dans les différents compartiments environnementaux. Ces travaux s’intègreront dans différents projets de recherche de l’équipe, impliquant cette approche NTS, dont l’ANR TRANSPRO mais aussi le projet européen MARSURE.

Logo_liec

Concours ITRF Assistant.e Ingénieur.e en science des matériaux/caractérisation pour l’étude d’échantillons environnementaux

Ses missions consisteront principalement à assurer la préparation des échantillons en vue de leur caractérisation, à conduire des analyses de caractérisation physico-chimique d’échantillons particulaires en suspension et de solides divisés, et à participer ponctuellement aux campagnes d’échantillonnage et de prélèvement sur le terrain.

Logo_IFPEN

Offre de thèse : Changements climatiques, environnementaux et impacts humains en Afrique centrale au cours des 28 000 dernières années à partir de biomarqueurs organiques

L’objectif de cette recherche doctorale est d’utiliser la matière organique préservée dans trois séquences sédimentaires du Cameroun pour caractériser et quantifier les changements climatiques et les impacts anthropiques au cours des 28 derniers milliers d’années, notamment en ce qui concerne la température, les précipitations, l’érosion des sols et l’activité des incendies.

logo_epoc

Technicien(ne) en chimie analytique appliquée à l’environnement

La personne recrutée travaillera sur des projets collaboratifs régionaux, nationaux et internationaux ayant trait à l’étude des micropolluants organiques principalement dans le compartiment aquatique. Il s’agira de participer à des projets de recherche étudiant l’écodynamique de ces micropolluants et donc de caractériser leurs sources et leur devenir dans l’environnement.